Le brancardier déplace et accompagne les malades à l’intérieur d’un établissement hospitalier, dans les meilleures conditions possibles. Pour cela, il sait choisir le meilleur mode de transport en fonction de l’état de santé du patient : fauteuil roulant avec potence, chariot-brancard, brancard-lit… Il est responsable de l'entretien de son matériel.

Le brancardier aide les malades à s'installer sur le brancard et, au besoin, les déplace ou les porte lui-même. Il doit donc connaître les gestes de premiers secours, mais aussi les techniques de manutention.

Lors de la conduite d'un patient d’un lieu à un autre (radiologie, consultation, bloc opératoire, chambre…), le brancardier assure également la transmission du dossier médical et le transfert des affaires personnelles du patient.

Parfois, il transporte aussi des prélèvements (sang, urine…) entre les services et les laboratoires d’analyses. Dans certains cas, il porte également les résultats des analyses.

Il organise son activité en fonction du planning des soins, mais aussi à la demande urgente d’un service. Pour la programmation et la préparation des transferts d’un service à un autre, il travaille donc en étroite collaboration avec les différentes équipes médicales.

Le brancardier doit veiller à la sécurité des patients tout en effectuant le transport dans les temps. Il sait créer une relation de confiance pour rassurer le patient et son entourage et il doit aussi savoir maîtriser des patients agités.

Ce métier exige donc une bonne résistance physique et morale.

Le brancardier travaille dans des établissements de soins ou dans des centres hospitaliers : hôpitaux, maternités, cliniques, pharmacies, dentisteries…



Durée de la formation :

10 (Dix) Mois dont :

  • 9 (Neuf) mois Formation Théorique 

  • 1 (un) mois Stage pratique